Grimpe Encadrée dans les Arbres

La grimpe d'arbre se pratique au contact du végétal, de branche en branche comme lorsqu'on le faisait étant petit.

Les ateliers sont éphémères, installés le temps de l'animation, ce qui permet de les installer à côté de chez vous, dans un parc où une forêt avoisinante. Les participants sont tous actifs en même temps.


EGA

Un EGA est un Éducateur Grimpeur d'Arbre ayant suivi une formation de perfectionnement à la grimpe encadrée dans les arbres.

En 2009 cette attestation donne accès à un diplôme d'état,

 le CQP EGA, Certificat de Qualification Professionnelle spécialisé dans cette discipline, ce diplôme est reconnu par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports.

Pour plus d'information voir le site du SNGEA.


Code de déontologie

Notre acitivité d'EGA est régie par un code de déontologie définissant le contenu et les condition de réalisation des actions entreprises. Cf site SNGEA.


Résistance mécanique

La résistance mécanique d'un arbre dépend de son espèce, de son enracinement, de sa taille ou sa forme (ramure). Elle définit sa solidité.

 

Elle est propre à chaque arbre et est liée à son environnement qui peut être urbain, forestier ou encore de plein champ. Pour grandir l'arbre utilise l'eau, la terre, l'air et la lumière du soleil. Ces quatre éléments influent sur sa croissance ainsi que sur sa résistance mécanique.

 

Pour mieux comprendre voici deux cas de figures :

  •  Un arbre pousse seul dans un champ. Il doit résister au vent et n'est pas en concurrence avec d'autres arbres : il se développe alors en port libre, aussi bien sur le plan racinaire que sur le plan aérien.
  •  Un arbre pousse au milieu d'une forêt. Il doit chercher la lumière donc pousse vers le haut. Si Les autres arbres le protègent du vent, en revanche ils limiteront le développement de ses branches ainsi que de son système racinaire.

Ces deux exemples illustrent la relation entre la résistance mécanique d'un arbre et son milieu.

 

Que passe-t-il lorsque la résistance d'un arbre est modifiée?

Supposons un arbre taillé de manière abusive, par exemple un arbre de jardin coupé à sa cime et de manière forte.

  •  Les branches nouvelles qui se développerons serons plus fréles que les anciens, le nombre de feuilles sera alors limité. Conséquence : la vigueur de l'arbre, liée à la capacité de photo synthèse du feuillage sera amoindrie et sont systhème racinaire va en partis dépérir. Avec le temps la pourriture, les insectes et les champignons se développeront aux dépendants de l'arbre. Il deviendra plus fragile face aux intempéries donc plus dangereux bien que sa hauteur ait diminué.
  •  Lors d'une installation fixe sur les arbres, comme c'est le cas dans certain parcours, les plate-formes installées et non déplaçables voire non déplacées, ancrées dans l'arbre, lui sont comme un parasite ; si bien qu'au fur et à mesure de sa croissance il cherchera à s'en débarrasser voire même à passer par dessus. Cela entraîne une modification au niveau de l'ancrage de l'installation d'où risque de rupture de l'arbre et de la structure.

 Association Les Tas De Nature

81 avenue du Loup

64000 Pau

 

GSM 06-82-96-42-11

 

Site web : www.lestasdenature.com

E-mail :  lestasdenature@gmail.com

 

sortie n°10 de l'autoroute A64